Le bruit des avions vous exaspère? Déposez une plainte en 3 secondes à Aéroports de Montréal (YUL)

Un. Deux.Trois.

De votre iPhone
Cliquez pour démarrer Apple iOS BETA

De votre smartphone Android
Cliquez pour télécharger l’application ici

Pourquoi AÉROplainte?

  • L’application AÉROplaint a été conçue pour vous permettre d’envoyer des plaintes relatives au bruit des avions à Aéroports de Montréal (YUL) à partir de votre compte de messagerie électronique.

Lors de l'utilisation de l'application, rappelez-vous les points suivants:

  • AÉROplainte n’est pas associée à Aéroports de Montréal (YUL) et en est totalement indépendante 
  • Dans les paramètres de l’application, une case à cocher vous permet d’envoyer une copie de vos plaintes à notre équipe afin que nous puissions compiler des données et analyser les résultats.
  • Chaque fois qu’un avion vous survole, matin ou soir, et que le bruit vous dérange, déposez une plainte. Cela prend 3 secondes à faire.
  • Vous pouvez déposer de nombreuses plaintes. Vous n’avez pas à vous gêner de le faire: vos plaintes permettent de bien mesurer l’enjeu du bruit.
  • Vous pouvez également déposer une plainte en appelant la ligne de plainte pour le bruit à Aéroport de Montréal au: (514) 633-3351.
  • Vous pouvez également remplir le FORMULAIRE WEB Plainte contre le bruit en cliquant ici.

1. lancer l'application

2. Appuyer sur le bouton

3. Envoyer votre couriel

L’application AÉROplainte est disponible sur Google Play et prochainement sur Apple Store. Bill Mavridis a hâte de voir le nombre de plaintes augmenter afin d’avoir plus de données à vous présenter sur son site Web Montréal-indivisible.
Bill Mavridis
Entrepreneur

À propos des plaintes relatives au bruit des avions

Traces de vol des avions au décollage de l'aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal (YUL)

PLAINTES DE BRUIT:

Lorsque les vols partent de l’aéroport de Montréal (YUL) au nord, au nord-est,les règles de l’aéroport les obligent à voler en ligne droite jusqu’à ce qu’ils atteignent 3000 pieds au-dessus du niveau de la mer, altitude à laquelle ils sont autorisés à virer. Les avions à réaction, à hélice et les jets pesant moins de 45 000 kg doivent tourner plus tôt pour permettre aux avions plus grands de monter dans la trajectoire de vol. La carte à gauche montre à quoi ressemble une matinée typique lorsque des avions survolent la ville à leur départ de l’aéroport de Montréal.

Plus de 275 000 Montréalais habitent directement sous ces trajectoires, dans les arrondissements de St-Laurent, Ahuntsic-Cartierville, Villeray-St-Michel-Parc-Extension et Anjou. Lorsque qu’on inclut toutes les zones exposées, notamment Outremont, Rosemont-Petit-Patrie et Montréal-Nord, ce sont  635 030 Montréalais qui sont exposés au bruit des avions. Un grand nombre de résidents de Laval sont également touchés.

 

Aéroports de Montréal est obligé de suivre les plaintes concernant le bruit des avions et d’enquêter sur celles-ci. Ces plaintes sont un indicateur  utilisé par l’aéroport pour gérer le climat sonore environnant l’aéroport.

 

Les résidents de la région de Montréal déposent entre 543 et 718 plaintes par an. Ce nombre reflète-t-il la réalité sur le terrain? Non! Le problème est que tout le monde qui est dérangé par le bruit ne sait pas où et comment déposer une plainte auprès d’Aéroports de Montréal.

 

Vous pouvez appeler Aéroports de Montréal au (514) 633-3351 pour déposer votre plainte contre le bruit. Vous pouvez également envoyer un courriel  à Aéroports de Montréal à [email protected] Vous pouvez remplir un formulaire Web avec Aéroports de Montréal en suivant ce lien.

 

L’application AÉROplainte permet à tous les résidents affectés par le bruit des avions de déposer leur plainte en 3 secondes à l’aide de leur téléphone intelligent, à tout moment, même de leur lit.

LA SITUATION VA ENCORE EMPIRER:  En 2017 un total de 17,3 millions de passagers ont transité par l’aéroport de Montréal (YUL). Avec l’expansion actuellement prévue de 2 milliards de dollars, l’aéroport portera sa capacité à 35 millions de passagers. Une augmentation de 102% du trafic passagers.

Le trafic passagers actuel correspond à 234 840 avions décollant et atterrissant de l’aéroport de Montréal en 2017, soit une moyenne de 643 vols par jour.

 

À la capacité prévue de 35 millions de passagers, un total de 380 435 avions atterriront et décolleront de l’aéroport de Montréal chaque année, soit une moyenne de 1,024 vols par jour. Cela représente une augmentation estimée de 62% du trafic aérien au-dessus de Montréal.

 

Cette décision a été prise sans analyse d’impact environnemental et social appropriée ni consultation du public.

LES CODES POSTAUX LES PLUS AFFECTÉS PAR LE BRUIT DES AÉRONEFS.

Nombre total de résidents affectés par le bruit des aéronefs par jour 635 030